Retour home
Brésil Biographie Galerie Editions Liens Contact
  Brésil photo galerieRetour Index
  
Brésil photo galerieGéographie - 5 régions - 107 albums - 1706 photos
Art - Fêtes - TraditionsArt et Culture
section économieEconomie - 50 albums - 608 photos
section tourismeTourisme - 10 albums - 120 photos

Région Nord région centre-ouest région sud région sud-est région nord-est Région Nord (Acre-Amapa-Amazonas- Para-Rondonia-Roraima-Tocantins)

:: Para 01
:: Para 02
:: Para 03
:: Para 04
:: Para 05
:: Para 06
:: Para 07
:: Para 08
:: Para 09
:: Para 10
:: Para 11
:: Para 12
:: Para 13
:: Para 14
:: Amazonas 01
:: Amazonas 02
:: Amazonas 03
:: Amazonas 04
:: Amazonas 05
:: Amazonas 06
:: Amazonas 07
:: Amazonas 08
:: Amazonas 09
:: Amazonas 10
:: Amazonas 11
:: Amazonas 12
:: Amazonas 13
:: Amazonas 14
:: Amazonas 15
:: Amazonas 16
:: Amazonas 17
:: Amazonas 18
:: Amazonas 19
:: Amazonas 20
:: Amazonas 21
:: Amazonas 22
:: Amazonas 23
:: Amazonas 24
:: Amazonas 25
:: Amazonas 26
:: Amazonas 27
:: Amazonas 28
:: Roraima 01
:: Roraima 02


Le Nord du Brésil est en grande partie couvert par la forêt amazonienne, la plus grande réserve biologique du monde, avec des ressources naturelles incomparables et un immense potentiel économique. Un tiers des espèces vivantes de la planète s’y trouvent. Avec ses 5.500 km. de longueur, le fleuve Amazone et ses centaines d’affluents représentent un cinquième des eaux douces de la planète.

A Manaus, ville fluviale déclarée zone de libre commerce, capitale de l’État d’Amazonas, on peut admirer le théâtre de style renaissance italienne, bâti au XIXè. siècle, au temps où l’extraction du caoutchouc fit la prospérité de cette région. À l’entrée du grand fleuve, telle une sentinelle, se trouve la ville de Belém, avec son fameux marché de « Ver o Peso ». Et en face, dans l’estuaire, se trouve la grande île de Marajó, où on peut découvrir l’artisanat des Indiens Tapajós.

Au cours des années 70-80, les différents projets de développement et de migrations intérieures ont entraîné une déforestation préoccupante et des conflits entre les posseiros (propriétaires de terres, souvent illégaux) et les Indiens. Actuellement, la protection de la forêt, ainsi que le respect des terres indiennes, deviennent des priorités du gouvernement brésilien.